Actualités 2024

Jeudi 11 juillet 2024  : Cinquième journée

Mardi 9 juillet 2024  : Quatrième journée

La soirée est aussi celle de la demi-finale de l'Euro France-Espagne et malgré le présence de deux téléviseurs, la fréquentation de l'hippodrome en a souffert, d'autant plus que la pluie s'est invitée plusieurs fois. C'est dommage car on célébrait les 70 ans de l'hippodrome et notre photographe Robert Polin avait organisé une magnifique exposition des vainqueurs du Grand Prix.
Néanmoins, il n'y a pas que des mauvaises nouvelles : Lana Henry profite de ses vacances pour venir courir, Noémie Hardy rejoint son frère Benjamin, et Maxime Grasset et Frédéric Clozier, bien que rivaux sur la piste, montrent une belle fraternité.

Course 1 : Prix Jouteur du Clos

Yvan Lacombe n'avait pas encore couru dans ce meeting et il inaugure sa participation par une victoire nette au sulky de LOULOU's TEAM, battant qui plus est Maxime Grasset et LIZARRIETA, puis Pierre Geray et LILONA du PADOUENG.

Course 2 : Prix Infant d'Autize / PMU Brasserie Choko Ona Anglet

La première course d'apprentis du meeting voient s'affronter les entraîneurs par l'intermédiaire des jeunes à qui les chevaux sont confiés. Et à ce jeu, Dimitri Crespel l'emporte, avec IQUEM DANOVER drivé par Thomas Lebrec dont c'est la première victoire à Biarritz. Ils battent assez nettement Louis Quesnel et ICARA de PUCH liés à Nils Pacha.
A la troisième place, on trouve une figure connue sur l'hippodrome, Esteban Jouniaux. Passionné par les chevaux, Esteban était souvent venu dans le passé pour aider notamment Stéphane Bouisson. Cette année, il a franchi le pas et court chez les apprentis. Il drive ici ICARIOS GEMINI pour Franck Marty.

Course 3 : Prix Trésor Breton

On a jusqu'à présent plus vu Maxime Grasset que Frédéric Clozier dans le meeting mais ce dernier rappelle son talent en gagnant devant le nouveau prétendant au titre, KOKONUT BAINDOR venant devancer KULTURE DUEM. Derrière, Dimitri Crespel conduit sa KOCCINELLE sur le podium.

Course 4 : PrixPMU Tabc Presse des 5 cantons

Noël Langlois ne vient pas souvent à Biarritz mais quand il est là, les résultats sont rarement décevants ! Dès lors, sa victoire au sulky de KEOPS du VIVIER n'est pas étonnante et en tout cas, elle est nette et sans bavure face à KENTUCKY GRIFF et Frédéric Clozier, Axel Laigron et KING KONG DANOVER complétant le podium.

Course 5 : Prix Café du Stade de Pau

Lana Henry aime la piste qui l'a vu s'épanouir les années précédentes et le confirme en l'emportant avec KASHMIR GRIFF sur le fil face à Eric Audebert et KRYPTON d'EPONA. Cyril Gazengel suit avec KIRPAN du PATURAL.

Course 6 : Prix Bilooka du Boscail / Restaurant los dos Hernanos

Inquiet de la tournure du match de l'équipe de France, Nicolas Brossard se renseigne sur le score de l'équipe de France en passant devant la tour d'arrivée.
Les mauvaises nouvelles en provenance d'Allemagne n'empêchent pas Nicolas Brossard de mener JUJU de NORTHEN au succès, s'imposant à l'extérieur après une ligne droite de toute beauté. Pierrick le Moël et JOLIJOUBIE LOVE sont battus sur le fil, tandis que Frédéric Clozier et JUST ELGE DESBOIS suivent.

Course 7 : Prix Ediana / 70 ans de l'Hippodrome

La course phare de la soirée voit Nicolas Brossard l'emporter de nouveau, cette fois au sulky d'IVRAM, son dauphin Frédéric Clozier étant avec ICI PARIS EFJI disqualifié. Ce sont Patrice Gesret et IDOLE d'OURVILLE qui héritent de la deuxième place, alors qu'INCREDIBLE GO et Thomas Ducos sont troisièmes (et plus loin).
Qui mieux que Nicolas Brossard pouvait symboliser une partie de l'histoire de l'hippodrome, de son passé par le nom qu'il porte à son avenir par sa jeunesse triomphante ? Il pose ici devant l'exposition de Robert Polin, à côté de la photo des trois victoires de son père Denis.

Course 8 : Prix Ultra Petita / Mega Bar

Mathieu Daougabel apporte un peu de nouveauté à la liste des vainqueurs des courses du meeting 2024 ! Il s'impose ici avec JEWEL JIEL devant Fabrice Rodes et JULIANI de LALOSSE, puis Nils Pacha et JORDAN du COLS.

Course 9 : Prix Vaisonnais D / Prix R Laurenti

De retour à Biarritz sur un hippodrome qui lui a offert bien des satisfactions, Pascal Allais retrouve immédiatement le chemin de la victoire avec ISARIA du GUELIER, malgré Joan Marc et ICARE DECAST qui réussissent malgré tout à sauver leur deuxième place face à Arnaud Girard et ITON des LANDES.

Samedi 6 juillet 2024  : Troisième journée

Pour cette soirée, l'hippodrome était en fête : l'entrée était gratuite et les animations associées au concept ont attiré de nombreuses familles, engendrant un joli succès populaire.

Course 1 : Prix de Toulouse - Souvenir Jonny Ruffato

Déjà vainqueur de la première course de monté, le duo Lysiane Magnenat / Maxime Grasset récidive, amenant cette fois IDDIR d'ANTEE au succès. C'est Lola Régnier, une débutante à Biarritz, qui suit avec INNOCENT ARTCTIC.

Course 2 : Prix des Vans Barbot

Dans ce traditionnel prix de nos amis des Vans Barbot, Pierre Geray vient s'imposer de belle façon avec JEU ROYAL, devant Patrice Gesret et JUVIGNY, tandis que Maxime Grasset, après avoir longtemps mené, doit se contenter de la troisème place en drivant JOBBY des PLEIGNES.

Course 3 : Prix Jean Bergeron

On ne le sait pas encore, mais Maxime Grasset commence ici son festival de la soirée, battant au sprint, avec LEGYPTIA de GUEZ, Jérôme Chavatte et LE CARAT d'AS.

Course 4 : Prix Label Vie

Maxime Grasset récidive en menant JUST BLESS au succès, pour une victoire assez nette devant Romain le Creps et JAKOUILLE de SUZON.
Olivier Picard a repris l'écurie Attaque. Il est ici troisième avec JORDAN CHENEVIERE.

Course 5 : Prix Jean Dumai

Et de trois pour Maxime Grasset au sulky de KHEOPS du PERRON pour dominer Nicolas Brossard et KARAKAL. Romain le Creps confirme sa bonne forme en arrivant troisième avec KLOE CEMAX.
C'est donc la troisième de la soirée pour Maxime Grasset !

Course 6 : Prix du Président Dartenucq

Maxime Grasset ne s'arrête pas là, venant l'emporter nettement avec KALYPSO d'ALBRET devant Etienne Clozier, de retour à Biarritz pour Thierry Duvaldestin et drivant KANTOR du VIVIER. Emma Jahrisch, apprentie chez Emmanuel Varin, signe une belle troisième place au sulky de KOVALLIE MONTAVAL.

Course 7 : Grand Prix Baron d'Ardeuil AOC Buzet

Cette course est la course de prestige de la soirée. Ayant engagé deux chevaux qu'il entraîne, Nils Pacha peut envisager avec ISABEY QUESNOT une course d'équipe en profitant de Pierre Geray et ISA des LANDES. C'est le cas : Pierre Geray mène le train pour durcir la course et Nils Pacha s'impose. Derrire, Benjamin Hardy et ISA des LANDES viennent coiffer Pierre Gesret Gesret et GARDEN of MEMORY. Pierre Geray finit quatrième, payant probablement les efforts faits pendant la course.

Course 8 : Prix Jardins et Saveurs

Avec KASGAGNAT, Quentin Machet, à la fois son driver et son entraîneur, s'est trouvé un cheval de premier ordre : c'est sa troisième course et il la gagne, après une victoire à Monpazier et une deuxième place pour débuter. Il bat de justesse Pierre Geray et KESSY du PADOUENG, alors que Louis Jublot et KATIA MON NEVEU sont troisièmes.

Course 9 : Prix de Sames

En tant qu'entraîneur, Nils Pacha obtient dans la course d'amateurs un double podium, Enzo dal Grande l'emportant avec GRINGO STAR et Dominique Pouvrasseau terminant troisième en drivant HELIER. Entre les deux viennent s'intercaler Lucas Heuze et HISTORY de BELFOND.

Jeudi 4 juillet 2024  : Deuxième journée

Il y avait pour cette soirée huit courses au programme, dont cinq à réclamer. Du côté des drivers, on notait que les protagonistes habituels allaient courir une bonne partie des épreuves de la soirée, renforçant l'intérêt de celles-ci dans l'optique du challenge des drivers.

Course 1 : Prix FlashCompo

La première course précisait ce qu'allait être la soirée : Maxime Grasset s'y imposait au sulky de LADY de KERUZOC, confirmant sa grande forme, et il précédait Frédéric Clozier avec LEOPARD de LARRE, puis Pierre Geray et LOOK AND FIVE.

Course 2 : Prix de la Milady

Norbert Vimond a mené une bonne partie de la course, croyant s'imposer avec KENDAYA. Malheureusement pour lui, il s'est fait coiffer sur le fil par Benjamin Hardy et KAIZER des LANDES, auteurs d'une spectaculaire ligne droite. Dimitri Crepsel et KOCCINELLE ne sont pas loin.
Le sympathique et populaire Philippe Masschaele était ici engagé pour sa première course du meeting, terminant quatrième.

Course 3 : Prix YCAA

Non moins sympathique et populaire, Stéphane Bouisson est lui aussi de retour et, dans cette course, il ne lésine pas sur les engagements, avec trois chevaux drivés par son fils Yoan, par Pierre Geray et bien sûr par lui-même.
Les chevaux de Stéphane n'ont pas été en réussite pendant la course, Pierre Geray finissant néanmoins quatrième. C'est Romain le Creps qui l'a emporté avec KEEP UNDER, résistant à Maxime Grasset, auteur d'une belle ligne droite au sulky de KOUKY de MARLAU.

Course 4 : Prix 24H au trot

Romain le Creps aime la victoire et il n'attend pas pour en obtenir une deuxième, cette fois en drivant KINGSTY. Axel Laigron et KOSTO de LIGNY amènent les couleurs de Yannick Henry sur le podium, devançant l'incontournable Maxime Grasset avec KEO de FLENT.

Course 5 : Prix Visit Bayonne

Confirmant sa forme, Maxime Grasset double la mise en cette soirée au suly de JASON GOLD. Derrière suivent JACK la FRIPOUILLE et Eric Audebert, duo dont avait remarqué l'excellente adaptation à Biarritz en 2023. Frédéric Clozier mène JOCK de NARMONT à la troisième place.

Course 6 : Prix du Groupe Lauak

Malgré quelques performances honorables, Nicolas Brossard pouvait penser que la résussite le fuyait. Cette course lui permet de remporter sa première victoire du meeting avec IVRAM et en battant de jsutesse Nils Pacha et INVISIBLE SAM. Avec HEURE BLEUE, Pierre Geray s'offre de son côté un nouveau podium.

Course 7 : Prix de l'Aviron Bayonnais

Nicolas Brossard récidive en l'emportant avec JULIA de MUTRECY, de manière beaucoup plus nette. Les deuxièmes et troisièmes places de Frédéric Clozier et Maxime Grasset drivant respectivement JEZAVEL de BEYLEV et JALOUSE de ROMAZ confirment si besoin est que Biarritz est une histoire de spécialistes.
Nicolas Brossard, Maxime Grasset etaussi Romain le Creps ont donc chacun gagné deux foix ce soir.

Course 8 : Prix de la Grande Plage

Frédéric Clozier n'a pas (encore) sa réussite habituelle mais il reste une valeur sure et le prouve en s'offrant la dernière course de cette soirée avec GUIBLARSON. Il s'en est fallu de peu que Nicolas Brossard en gagne une de plus, mais il s'incline en drivant GENIE d'ATTAQUE. Nils Pacha n'est jamais loin : il est ici troième avec GAME UP.
Un peu déçue par son début de meeting, ma Team Terry reste optimiste quant à la suite du meeting !

Mardi 2 juillet 2024  : Race and Care

La première réunion était placée sous le signe de #RaceAndCare

. Les drivers du meeting n'ont pas été en reste pour saluer l'initiative et montrer leur attachement à ces chevaux qui partagent leur vie.

Mardi 2 juillet 2024  : Première journée

Un nouveau meeting commence, dont la portée symbolique est indéniable : il s'agit en effet du soixante dizième anniversaire des courses de trot à Biarritz. Nous renvoyons le lecteur à la page d'histoire, mais bien entendu, cette longévité montre l'importance de ce meeting dans la ville balnéaire qui l'accueille et qu'en retour elle met en valeur.
Le restaurant et ses attenances de restauration rapide se sont réinstallés, lieux indispensables à une bonne soirée pour les visiteurs et les parieurs.
En progressant dans l'hippodrome, on se retrouve aux endroits où se préparent les acteurs principaux, les chevaux, choyés par les entraîneurs et les drivers et attendant patiemment dans les stalles et à proximité des camions, quand ils ne sont pas encore dans ceux-ci.
On reconnaît alors ces figures bien connues à Biarritz et qui s'apprêtent à en découdre sur la piste pendant le mois de juillet.
Louis Lalande a franchi le pas en devenant entraîneur.
De son côté, le sympathique driver amateur basque Julien Dhoum arrive plein d'espoirs et ne manque pas de soutiens.

Course 1 : Prix Race and Care

Une victoire d'Eric Audebert à la première course, voilà qui inaugure un meeting anniversaire à la hauteur de cet évènement. Il gagne pour Guy Verva avec LAPIN AGILE en devançant Louis Lalande et Nils Pacha, revenu plein d'ambitions après son triomphe de 2023, au sulky de LUTIN DEVOL.

Course 2 : Prix Château Miller de la Cerda

Les engagements pour les premières courses du meeting donnent le la : les spécialistes sont présents et ne laissent pas aux autres la possibilité de se montrer ! C'est ici Pierre Geray qui s'impose avec IRON BIRD DEVOL pour un doublé de l'entrîneur Franck Terry puisque Sébastien Pasquier met IDEAL de BEZILLAT à la deuxième place, devant Eric Audebert qui confirme sa forme.

Course 3 : Prix Louis Ferrier

Issu des rangs du trot amateur, Maxime Grasset a progressé année par année en devenant une valeur sure du trot professionnel du Sud-Ouest, cumulant les victoires et s'installant à la deuxième place derrière Frédéric Clozier qu'il talonne en 2024. a Biarritz, il avait l'habitude de s'installer dans le meeting petit à petit mais cette année, il prend les choses en main dès le début, gagnant ici sa première victoire avec KIKIO du CHATEAU. Arrivent également sur le podium Romain le Creps drivant KYARA, puis justement Frédéric Clozier avec KEEPER DREAM.

Course 4 : Prix le Régina Expérimental Biarritz

Pour bien montrer qu'il est là pour gagner, Maxime Grasset renouvelle immédiatement son succès, cette fois avec JASPER du BELLAY. arrivent ensuite Maxime Yvon et JUJU de NORTHEN, tandis que Nicolas Brossard signe son premier podium au sulky de JICOMTE.

Course 5 : Grand Prix Jean Dumas

Pour la première course de prestige du meeting, Frédéric Clozier et Yannick Henry, montrent qu'ils ne vont pas s'en laisser conter à ce niveau de compétition, en imposant ICI PARIS EFJI à la concurrence menée par Nils Pacha drivant GANYMEDE de DUSSAC et Patrice Gesret au sulky d'IDOLE d'OURVILLE entraînée par Manu Varin.

Course 6 : Prix ateliers des Terres Libres Anglet

La première course de monté du meeting consacre Lysiane Magnenat et JE TE PROMETS, mais aussi et de nouveau Maxime Grasset en tant qu'entraîneur. Emma Jahrisch et JUVIGNY, puis Pierre Geray et JALNA de CAREL complètent le podium (à bonne distance).

Course 7 : Prix Petit Train de la Rhune

Associer Joan Marc et Yannick Henry par l'intermédiaire d'ICARE DECAST, c'est presque enlever à la course des amateurs tout suspense ... et cela se confirme avec la victoire nette et maîtrisée de Joan Marc. Il devance deux chevaux entraînés par Nils Pacha : IROISE de LAVAU drivé par Thomas Martin et GRINGO STAR avec Enzo Dal Grande.